Archive for the ‘mauvaise habitude’ Category

Se donner de nouvelles priorités

Est-il possible de se défaire des mauvaises habitudes ? Est-ce que les personnes peuvent vraiment changer de façon significative et durable ? Est-ce que je peux changer ? La réponse à chacune de ces questions est « oui ». Toutefois, vous ne changerez pas en 24 heures comme le garantissent les programmes et les manuels d’aide personnelle.

Ma recherche, ainsi que mon expérience personnelle et mon bon sens me disent que tout le monde peut changer, mais je sais qu’une personne a besoin d’une raison convaincante pour changer.
Que veut dire changer ? Changer signifie se donner de nouvelles priorités, adopter une nouvelle attitude. David se retrouve dans la rue en attendant une solution qui n’existe pas, alors que la solution se trouve juste sous son nez sans qu’il s’en rende compte.

Je ne sais pas à quel moment sa capacité auditive a commencé à se détériorer. Ni même sa vue, car j’ai l’impression que cela fait un bon nombre d’années qu’il est aveugle. Je ne connais pas son vécu, mais je suppose qu’il est composé de mauvaises habitudes et de mauvaises décisions.
Son histoire doit être remplie de personnes malintentionnées et de situations malheureuses. Mais, à un moment donné, nous devons nous débarrasser des facteurs, des personnes et des situations qui nous ont influencés. Nous concentrer sur le passé ne nous sera aujourd’hui d’aucune utilité. À un moment donné, nous devons assumer la responsabilité de nos vies.

Je pense que ce sont les mauvaises habitudes et les mauvaises décisions qui ont amené David à ce stade, jour après jour et année après année, jusqu’à ce qu’il touche le fond. Cela se passe toujours comme ça.
Apprendre à se débarrasser des mauvaises habitudes commence par pendre conscience que nous sommes la cause de nos émotions. Je suis la principale cause de mes problèmes. Dès que je réalise cela, je suis prêt à intégrer le processus d’auto changement qui m’aidera à me débarrasser des mauvaises habitudes qui m’empêchent de vivre pleinement. Et lorsque je me débarrasse de mes mauvaises habitudes, les personnes qui m’entourent n’auront plus à côtoyer la personne que j’étais auparavant.

Tout le monde peut apporter des changements superficiels en soi, mais se défaire d’une habitude destructrice, comme le fait de fumer ou de trop manger, nécessite un changement profond et durable. Une mauvaise habitude est comme un iceberg, vous ne pouvez pas la changer si vous ne vous concentrez que sur la partie visible.

Franz Kafka disait : « un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous. » Chaque livre ou programme qui a pour but d’aider les personnes à se défaire de leurs mauvaises habitudes doit révéler la partie qui, comme l’iceberg, n’est pas perceptible à la surface.
Vous ne pourrez pas vous défaire de toutes vos habitudes en un jour, mais si vous adoptez une approche méthodique, vous vous débarrasserez petit à petit de ces mauvaises habitudes bien plus vite que vous ne l’auriez cru. Cela vous demandera toutefois beaucoup d’efforts.
Vous ne pouvez pas manger ce que vous voulez et perdre du poids, peu importe le nombre de fois ou vous entendrez dire cela à la télévision. Mais vous pouvez perdre du poids, vous pouvez apprendre à apprécier les repas équilibrés bien plus que les repas non équilibrés que vous avez l’habitude de manger.

David s’est refermé sur lui-même. La source de son problème semble ne pas lui donner le choix : il évite de se prendre en main. Pour profiter des avantages qui s’offrent à lui comme des repas quotidiens, une douche, des vêtements propres, un lit, des soins médicaux, de la compagnie, et tout ce qu’un travailleur social peut lui procurer, un ticket pour El Paso par exemple, il doit sortir de sa propre prison.
Mais David est convaincu qu’il ne peut se rendre dans un refuge, car en y allant il pourrait manquer son voyage pour El Paso. C’est de cette façon que les gens construisent leur propre prison et se retrouvent pris au piège.

Je parle de cas extrêmes dans ce rapport, parce que j’en vois tous les jours. Mais je pense aussi que ces cas facilitent les choses pour faire face aux véritables problèmes et aux défis auxquels les individus sont confrontés et qui ne nuisent pas forcement à leurs vies.
David n’est pas conscient de tous les mécanismes élaborés qu’il a construits pour se voiler la face, mais il se les cache tout de même. Pour se débarrasser des mauvaises habitudes, il ne faut pas nier la vérité.
Les personnes qui mangent à outrance, les fumeurs et celles qui remettent tout à plus tard ont bien plus de choses en commun avec David qu’elles ne le pensent. Nous nous donnons beaucoup de mal pour nous voiler la face à propos de la nature destructrice de nos mauvaises habitudes. Bien souvent, des vies et des familles se brisent avant que nous ne prenions conscience des cages qui nous maintiennent prisonniers d’une attitude autodestructrice.
La thérapie professionnelle fonctionne-t-elle ? Est-ce qu’elle peut les aider à se défaire de leurs mauvaises habitudes avant que ces dernières ne détruisent leurs vies ? Le taux marginal est surprenant : 45 % des patients qui ont recours à un thérapeute professionnel abandonnent la thérapie après deux ou trois séances.

Est-ce que les programmes sont efficaces ? Des millions de fumeurs ont définitivement cessé de fumer sans suivre aucun programme. D’un autre côté, ceux qui ont essayé un programme pour arrêter de fumer n’ont pas arrêté, peu importe le nombre de programmes différents qu’ils ont essayé.
Des recherches montrent que pour chaque personne qui arrête de fumer en suivant un programme, au moins vingt personnes qui arrêtent de leur plein gré.
Quelle conclusion pouvons-nous en tirer ? Je pense que c’est très clair. Vous avez plus de chance de vous défaire de vos mauvaises habitudes en étant votre propre conseiller et en créant votre propre programme.
Ce livre a pour but de vous donner les informations et les stratégies qui vous aideront à vous débarrasser de vos mauvaises habitudes. Des millions de personnes ont pu se défaire de leurs mauvaises habitudes, alors pourquoi pas vous?

Préparez-vous pour un changement radical de votre style de vie

Pour réussir à combattre une mauvaise habitude, il faut réévaluer votre vie. La plus grande motivation est de faire une vision de ce que serait votre vie si vous vous défaites de votre mauvaise habitude.

Être prêt à changer signifie que vous vous êtes fixé des objectifs. La meilleure façon de le faire est d’écrire une déclaration personnelle. Faites une liste des avantages du changement.

Comment chacun de ses avantages vous aidera-t-il à atteindre vos objectifs dans la vie ?
La solution pour vous défaire de vos mauvaises habitudes est de changer votre style de vie.

Un changement radical de votre style de vie n’est pas quelque chose qui a lieu du jour au lendemain. Il arrive un jour à un moment précis, dès que vous vous concentrez sur la solution ou le lieu du problème. Le processus du changement de style de vie commence lorsque vous pensez plus au présent qu’au passé.

Ne soyez pas surpris si vous vous rendez compte que vous n’êtes pas totalement sûr de vouloir vous défaire de vos habitudes. Il ne s’agit pas de changer du jour au lendemain ; personne ne vous demande de changer aujourd’hui. Vous obliger à arrêter avant que vous ne soyez mentalement et émotionnellement prêt à changer se retourne habituellement contre vous.

La meilleure façon de vous défaire d’une mauvaise habitude est de remplacer votre attitude précédente par un style de vie plus actif. Vous engager à faire de l’exercice est une solution afin de vous défaire d’une mauvaise habitude.

Trente minutes d’aérobique sont suffisantes pour que votre cerveau libère des endorphines. Les endorphines sont des substances chimiques produites par le corps qui sont trois fois plus puissantes que la morphine. Les endorphines provoquent des sensations de tranquillité, de bien-être et d’euphorie ; principalement chez ceux qui font régulièrement de l’exercice.

Si vous vous engagez à ne faire que 90 minutes d’exercice par semaine, vous serez heureux et cela remplacera vos habitudes autodestructrices par des habitudes plus saines.

Toutefois, cela ne doit pas être nécessairement un sport de compétition. Une marche rapide, la natation ou un cours d’aérobic fera l’affaire. Chaque changement durable coûte en termes de temps, d’énergie et d’argent. Si vous vous y tenez, la récompense en vaut la peine.

Cela dit, vous ne pouvez pas faire tous ces efforts pour ensuite retourner vers vos anciennes habitudes. Vous avez besoin d’un programme qui fonctionne 24 heures sur 24. La meilleure alternative pour les habitudes autodestructrices est la diversion active. Rester occuper, ne pas se laisser tenter par l’alcool, la cigarette, ou la nourriture, c’est la stratégie qu’utilisent ceux qui veulent changer de façon efficace. Faire de l’exercice est le substitut le plus sain contre les mauvaises habitudes, mais ce n’est pas le seul substitut qui fonctionne.

Vous êtes le seul à savoir ce qui peut fonctionner pour vous. Tout ce qui vous occupe et qui vous empêche de penser à votre envie d’alcool, d’un morceau de gâteau ou de faire les magasins fonctionnera pour vous. Cela doit être une chose que vous aimez. Jouer à votre jeu préféré, lire un livre, écouter de la musique, nettoyer la maison, ou travailler sur un projet d’amélioration de la maison, toutes ces activités sont toutes des alternatives saines.

Le pouvoir des habitudes pour changer sa vie
Les habitudes rythmes notre vie, on entre alors dans un cercle vicieux ou vertueux, 4h de vidéos pour changer ses habitudes !
http://go.mateo1.areydel.1.1tpefb3.com

Ne vous a-t-on jamais dit que dans la vie il fallait être positif ? Moi je suis persuadée que vivre positivement donne également un sens à notre vie. C’est vrai que tous les gens qui réussissent vraiment dans la vie sont des personnes positives et claires d’esprit
Comment devenir positif allez vous me demander ? Il n’y a rien de bien difficile, il suffit simplement de suivre quelques conseils que j’ai regroupé dans un guide très complet.
Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous : Découvrez aujourd’hui Comment Ouvrir les Portes du Monde des Possibilités
http://mateo.mateo.promety.net/webrd/14-tep-index/

https://yoga-meditation-spa.com/

amicalement
wacquier.jean-luc
https://yoga-meditation-spa.com/generations-patrimoine/
suivez nous
https://twitter.com/
https://twitter.com/materix2010
https://www.facebook.com/viadeo
http://mateo2.echosante.com
https://www.pinterest.fr/wacquierjeanluc/
https://www.facebook.com/

https://www.linkedin.com/feed/
https://www.linkedin.com/company/2669/
https://plus.google.com/
https://www.instagram.com/wacquierjeanluc/
https://www.instagram.com/
http://mateo.agence-presse.net/
https://fr.pinterest.com/jeanlucwacquier/pins/
https://www.linkedin.com/notifications/

 

Les Gens Peuvent-Ils Vraiment Changer ?

David sait où il veut aller : il veut aller à El Paso, au Texas.

Je dirai que David a environ soixante ans. Cela fait trois mois qu’il dort sur le trottoir en face de la gare.
Je ne sais pas depuis combien de temps David est sans-abri. C’est un éclopé d’Amérique – souffrant de lésion cérébrale le rendant incapable de prendre soin de lui et de faire face aux aléas de la vie. Il aime converser, même si vous devez vous répéter plusieurs fois avant qu’il puisse vous comprendre : David est de plus en plus sourd.

Un jour, j’ai essayé de l’emmener dans un refuge pour SDF. Tout ce qu’il avait à faire était de monter dans ma camionnette. Il devait prendre une décision : monter à bord ou rester dans la rue. La bonne décision entamerait probablement le cycle de guérison et de changement, mais c’était bien plus que David ne pouvait faire ce matin-là. Il a décidé de rester dans la rue et d’y attendre son voyage imaginaire pour El Paso.

Quand je rencontre des gens comme David, je me dis que Lewis Carroll n’a rien inventé quand il a écrit Alice aux pays des merveilles. J’ai rencontré beaucoup de gens qui sont dans la vie réelle de vrais Chats de Cheshire, de Chapeliers Fous et de Reines de Cœur.

Je côtoie tous les jours des gens dont les vies et les familles ont été déchirées à cause des mauvaises habitudes, des personnes qui sont dépendantes de la cigarette, de l’alcool, de la drogue, celles qui dépensent sans compter, qui mangent trop et qui souffrent d’anxiété chronique, des pessimistes, celles qui remettent tout à plus tard et celles qui ne se pardonnent pas leurs erreurs du passé.
J’ai vu à quel point les mauvaises habitudes peuvent empêcher un individu de mener une vie heureuse et saine. Tout autour de vous, vous verrez des gens qui cherchent à savoir pourquoi ils sont malheureux et ils veulent savoir comment y remédier.

Chaque type de s‘est vu attribuer une émission télévisée ou un livre, en passant par les programmes de perte de poids rapides et des leçons de vingt minutes de pensées positives pour venir à bout d’une dépression. Nous sommes constamment bombardés de programmes qui promettent moins d’efforts pour des résultats immédiats : perdez rapidement du poids tout en mangeant autant que vous voulez.

Une efficacité garantie ! Et puis quoi encore ?
De nos jours, nous sommes submergés de solutions et plus il y a de solutions, plus il est difficile d’en trouver une qui fonctionne. Beaucoup de personnes ont tant de fois échouées qu’elles sont sur le point de baisser les bras. D’autres ont renoncé depuis longtemps.
Recherches sur les mauvaises habitudes

Les mauvaises habitudes nous tourmentent tous d’une façon ou d’une autre. Nous voulons savoir ce qui fait que nous tombons dans de mauvaises habitudes. Les questions fusent quant à savoir quel est le meilleur moyen pour arrêter de fumer. De nouvelles recherches apportent de nouvelles réponses et en confirment d’autres plus anciennes.

Des recherches ont été effectuées afin de savoir ce qui motive les gens à combattre leurs mauvaises habitudes. Il semble que les raisons émotives soient les plus révélatrices. Si une personne n’a pas le désir de changer alors, il y a très peu de chance pour qu’elle réussisse à arrêter de fumer.

La connaissance n’est utile que si vous l’utilisez dans le but d’influencer votre bien-être émotionnel. Par exemple, si vous essayez de mettre en place un réseau social pour vous aider à arrêter de fumer alors vous avez utilisé votre esprit pour changer vos émotions. Les sanctions peuvent être efficaces pour combattre les mauvaises habitudes, car elles jouent à la fois sur l’intelligence et sur l’émotion.

D’autres recherches ont été menées pour connaitre les effets qu’ont les activités habituelles sur le cerveau. Les chercheurs ont étudié les réponses du cerveau chez les rats. Les rats étaient lâchés dans un labyrinthe au bout duquel se trouvait du chocolat. Leurs noyaux gris centraux (étant la zone du cerveau où s’apprend le comportement habituel) répondaient à toutes les informations du labyrinthe alors qu’ils inspectaient ce labyrinthe.

Après un certain temps, cette zone du cerveau ne s’activait plus qu’au début et à la fin du labyrinthe. Ce serait comme la réponse de votre cerveau lorsque vous avez développé une mauvaise habitude. Vous vous concentrez sur la récompense.

Puis le chocolat fut supprimé. Alors, leurs noyaux gris centraux s’activaient à nouveau tout le long du labyrinthe. Lorsque cela se produit, c’est comme quand on se débarrasse d’une mauvaise habitude et que l’on vit chaque instant présent.

Lorsque le chocolat fut réintroduit, cette zone du cerveau s’activait à nouveau, mais uniquement au début et à la fin du labyrinthe. Finalement le cerveau à tendance à se recentrer sur votre dépendance lorsque la mauvaise habitude ou l’objet désiré réapparait.

Une autre étude a évalué la capacité des gens à remplacer leurs vieilles habitudes par des nouvelles. Cela a été fait par des tests de mémorisations et d’associations de mots. Les chercheurs essayaient de voir si les sujets pouvaient apprendre de nouvelles associations après leur en avoir préalablement enseigné des associations similaires.

Les conclusions du test étaient intéressantes. Premièrement, les habitudes apprises en premier étaient plus automatiques et plus conscientes. Deuxièmement, le stress incitait les gens à revenir à leurs anciennes habitudes.

Troisièmement, le vieillissement qui affecte la mémoire semblait rendre les sujets plus sensibles aux vieilles habitudes. Toutes ces informations peuvent être utiles à celui qui veut se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

Une étude s’est penchée sur ce que pensent les gens à propos des comportements à risque. Deux enquêtes ont été menées dans deux régions différentes du Canada pour savoir ce qui était considéré comme étant le plus dangereux. Dans la majorité des cas, les gens pensent que le tabagisme, la boulimie, ou toute autre mauvaise habitude ayant des effets sur la santé sont les comportements les plus risqués.

C’est important d’étudier ce que nous pensons des mauvaises habitudes et comment nous y réagissons. Plus nous en savons et plus nous avons de chance de savoir comment les combattre. Des recherches et des enquêtes bien menées peuvent nous aider à combattre plus facilement nos mauvaises habitudes.

Le pouvoir des habitudes pour changer sa vie
Les habitudes rythmes notre vie, on entre alors dans un cercle vicieux ou vertueux, 4h de vidéos pour changer ses habitudes !
http://go.mateo1.areydel.1.1tpefb3.com

Ne vous a-t-on jamais dit que dans la vie il fallait être positif ? Moi je suis persuadée que vivre positivement donne également un sens à notre vie. C’est vrai que tous les gens qui réussissent vraiment dans la vie sont des personnes positives et claires d’esprit
comment devenir positif allez vous me demander ? Il n’y a rien de bien difficile, il suffit simplement de suivre quelques conseils que j’ai regroupé dans un guide très complet.
Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :Découvrez aujourd’hui Comment Ouvrir les Portes du Monde des Possibilités
http://mateo.mateo.promety.net/webrd/14-tep-index/

https://yoga-meditation-spa.com/

amicalement
wacquier.jean-luc
https://yoga-meditation-spa.com/generations-patrimoine/
suivez nous
https://twitter.com/
https://twitter.com/materix2010
https://www.facebook.com/viadeo
http://mateo2.echosante.com
https://www.pinterest.fr/wacquierjeanluc/
https://www.facebook.com/

https://www.linkedin.com/feed/
https://www.linkedin.com/company/2669/
https://plus.google.com/
https://www.instagram.com/wacquierjeanluc/
https://www.instagram.com/
http://mateo.agence-presse.net/
https://fr.pinterest.com/jeanlucwacquier/pins/
https://www.linkedin.com/notifications/


Inscription à la liste de distribution

Email :

Prénom :

Nom :



Se désinscrire

You are currently browsing the archives for the mauvaise habitude category.