faire du Yoga

Pourquoi et comment faire du Yoga

Nous devons définir les deux motivations extrêmes conduisant à la pratique du Yoga, à savoir : • d’une part le désir, très restrictif, de se livrer à une simple gymnastique • et d’autre part le besoin, idéal mais trop rare et trop rarement mené à bonne fin, de dissoudre le moi personnel dans le Soi de la Totalité. Toutefois, il est bien évident qu’entre ces deux extrêmes il existe quelques autres grandes motivations générales et, par conséquent, diverses façons d’entrevoir et de pratiquer le Yoga. Tout d’abord, au-delà de l’entraînement gymnique, certains utilisent le Yoga comme un sport. Cette forme reste cependant exceptionnelle en Europe, même si elle s’avère jouir d’une grande popularité en Amérique du sud.

Dans ces pays, ce sont donc des athlètes authentiques qui s’affrontent dans des compétitions internationales où ils réalisent des postures de Yoga particulièrement difficiles. Il va sans dire que les puristes considèrent ces disciplines sportives comme particulièrement peu orthodoxes, du fait que le Yoga est par définition aux antipodes de la compétition.

Une autre raison de faire du Yoga, beaucoup plus fréquente que la précédente, est, on s’en doute, celle de la santé. Il faut savoir toutefois que, dans l’Inde traditionnelle, il n’aurait jamais été question de se servir du Yoga à des fins thérapeutiques, tout simplement parce dans l’esprit des Indiens les fonctions étaient bien partagés :
Mais aujourd’hui en Occident, et par contagion en Inde aussi, le Yoga a acquis valeur de thérapie et s’avère capable d’accompagner de nombreux traitements de médecines manuelles, et même de constituer un traitement à part entière dans certaines affections telles que le mal de dos, l’asthme ou les rhumatismes.

Depuis de nombreuses années, des professeurs de Yoga occidentaux et des médecins passionnés par cette discipline se sont ainsi attachés à rechercher quelles postures avaient un effet physiologique spécifique et pouvaient intervenir dans un protocole thérapeutique. Mais attention : ce Yoga thérapeutique ne sera jamais exercé dans un cours de Yoga classique. Il faut, pour bénéficier de ses bienfaits, consulter un spécialiste. Venons-en à présent à l’aspect psychothérapeutique du Yoga.

On constate souvent que beaucoup de pratiquants sérieux, qui ont débuté avec la forme physique pour seul objectif, abordent vite des pratiques plus méditatives en se rendant compte que le seul travail du corps n’est pas suffisant pour assurer un véritable bien-être, et qu’il faut intégrer des données plus psychologiques pour obtenir et conserver une santé globale.

L’étape suivante a trait au style de vie. Certaines personnes aiment à pratiquer le Yoga chaque jour, à se plonger le plus souvent possible en méditation et, plus encore, à appliquer les bons préceptes moraux des Védas dans la vie quotidienne, s’attachant à demeurer le plus souvent possible attentif aux choses et aux êtres, à ne pas manger, dormir ou travailler n’importe comment, bref à être constamment un Yogi, comme d’autres veulent rester Chrétiens ou Musulmans à chaque instant de leur existence. Enfin, il arrive aussi que le Yoga recouvre sa dimension spirituelle, et qu’au-delà d’une vie saine et morale, il prenne pour but l’Eveil ou, tout au moins, le Chemin spirituel. Ici une mise au point s’impose : bien que l’étymologie du mot Yoga en fasse, comme on l’a vu, un synonyme de religion, cette discipline ne s’attache pas fatalement à une Tradition religieuse.

On peut parfaitement pratiquer sans appartenir à aucune religion, et sans même croire en Dieu ! Cela n’est pas toujours très clair dans l’esprit des Occidentaux habitués à leurs religions vernaculaires, résolument déistes, mais «Dieu» est un concept facultatif dans la spiritualité. N’oublions pas que le Bouddhisme et le Taoïsme, par exemple, sont des Traditions athées. La spiritualité, en essence, consiste à rechercher l’origine ultime de notre propre esprit. C’est en tout cas ce à quoi le Yoga véritable veut mener. Développez votre bien être grâce au yoga Le Yoga nous propose de capter l’énergie en respirant. Pourquoi? Tout d’abord parce qu’être bien oxygéné favorise la santé et le bien être. Mais aussi parce que les états émotionnels et la respiration sont intimement liés.

Respirer, dans le cadre du Yoga, c’est travailler sur le prâna. Qu’est-ce que le prâna? C’est l’énergie cosmique. Une énergie qui, bien qu’omniprésente, n’est pas toujours à notre disposition car nous nous en coupons par certains de nos conditionnements. Les techniques respiratoires du Yoga, ou «prânayama», visent donc non seulement à développer la capacité pulmonaire et à favoriser l’oxygénation du sang, mais également à stimuler et stocker l’énergie.

Pour canaliser cette énergie, le Yoga nous invite d’autre part à plier notre corps dans tous les sens, en avant, en arrière, à droite, à gauche… C’est ainsi que les postures deviennent autant de voies de canalisation énergétique. Des voies que va emprunter l’énergie pendant quelques instants et de façon privilégiée, au niveau des genoux, puis dans la tête, dans les bras, etc.
En concentrant l’énergie de cette manière, par touches successives, on finit par énergétiser tout le corps.

Ce qui explique qu’après une séance de Yoga on déborde de purâna, qu’on se sent à la fois ragaillardi et apaisé. Nous ressentons un bien être évident.

Le Yoga est recommandé à tous, et à tout âge, aussi bien pour être en bonne santé, que pour vivre longtemps. Au-delà, il permet de rester calme, centré, et réceptif à l’état de méditation.

Dans un premier temps, le but du Yoga est donc très concret puisqu’il consiste à nous redonner la vitalité qu’on a tendance à perdre avec l’âge, afin de conserver bien être et santé. Mais, dans un second temps, le Yoga nous ouvre à une énergie beaucoup plus subtile, qui est à la fois celle du cosmos et de la vie intérieure
Bien choisir son cours Il est fortement déconseillé de faire du Yoga tout seul dans les premiers temps, dans la mesure où personne ne serait là pour corriger des erreurs d’orientation ou de postures qui deviendraient, avec le temps, plus dommageables que bénéfiques, voire dangereuses. Il faut donc choisir un cours de Yoga… mais pas n’importe lequel! Seul celui qui répond le mieux à vos motivations pourra vous convenir. Il est donc essentiel de les définir. Voulez-vous faire du Yoga pour vous relaxer, pour avoir la forme, pour résoudre des problèmes de santé, pour méditer ou pour des raisons spirituelles? En fonction de ce que vous aurez répondu à ce questionnaire très simple, il vous faudra ensuite faire le tri qui s’impose parmi les cours qu’on vous propose dans votre région.

Par ailleurs, les débutants gagneront à choisir un cours pour débutants, en évitant les cours de niveaux mixte et a fortiori les cours pour élèves chevronnés. S’assurer de la compétence du professeur est tout aussi important. Pour cela vous devrez sans doute contacter un syndicat, une fédération ou une association.
Bref, le choix d’une école est suffisamment important pour qu’on y consacre un certain temps et une certaine attention, en évitant par-dessus tout de se rendre les yeux fermés dans le cours de Yoga le plus proche de chez soi
Le Yoga n’est pas conçu pour permettre l’exhibition de prouesses personnelles, et ne s’accorde par conséquent pas avec l’esprit de compétition. Ne cherchez jamais à en faire trop! Pensez que, selon la formule consacrée, «un Yoga qui fait mal est un Yoga mal fait». Il ne faut donc jamais se forcer jusqu’à la douleur

Une fois banni tout esprit de compétition, il est même conseillé de cultiver la plus grande courtoisie et d’éviter absolument tous les comportements désagréables. On ne sera jamais en retard pour le cours, on ne troublera pas la détente ou la méditation des autres membres du groupe par des conversations ou des manifestations bruyantes, on évitera les odeurs intempestives, telles que celles du tabac, de l’alcool, des parfums capiteux, de l’ail ou d’une hygiène corporelle insuffisante.

D’autre part, les cours de Yoga étant mixtes, on s’abstiendra de toutes réflexions déplacées. On ne différera jamais le règlement des cours, car les professeurs de Yoga ne roulent que très rarement sur l’or. Les prix sont d’ailleurs généralement très abordables, puisqu’on compte habituellement entre cent cinquante et deux cents Euros pour une douzaine de séances par trimestre ; la durée de chacune variant entre soixante quinze et quatre vingt dix minutes. En revanche, les leçons particulières sont plus chères, s’élevant au moins à une cinquantaine d’Euros pour une heure
Par ailleurs, il est hautement recommandé de pratiquer chaque jour, ou tout au moins deux ou trois fois par semaine.

Au début, on se contentera d’un petit quart d’heure ou d’une demi-heure par semaine, mais on devra progressivement y consacrer plus de temps. Le meilleur moment reste traditionnellement la matinée ou, plus idéalement encore, le lever du soleil ; mais le coucher du soleil convient également très bien. Il faut, en tout cas, se fixer un moment de la journée et s’y tenir, sans pour autant s’imposer une précision helvétique quant à l’heure exacte. Enfin, quelle que soit l’heure, on s’interdira de faire son Yoga immédiatement après un repas.

On compte un minimum de quatre heures après un repas lourd, deux heures après un repas léger et une heure après une boisson ou un jus de fruit. Dernière précaution à prendre : en cas d’opération chirurgicale récente, ou de problèmes articulaires ou musculaires, il est indispensable d’en informer le professeur. Le cours particulier et la séance de groupe offrent tous deux des avantages et des inconvénients.
D’autre part, les cours particuliers conviennent plus spécifiquement aux personnes timides, aux tempéraments solitaires, ou à tous ceux qui sont sujets à la distraction dès qu’on les met en contact avec autrui. Bien que la plupart des débutants préfère commencer en groupe, on conseille de débuter le Yoga en cours particuliers afin d’éviter les balbutiements et erreurs des débuts.

Cela étant, il ne faut pas oublier qu’il est possible de continuer d’apprendre le Yoga en dehors du cours, tout simplement avec des livres, des cassettes audio ou vidéo, ou encore avec des bulletins d’information édités à cet effet. De tels cours, on s’en doute, n’ont pas la même valeur que les séances chez le professeur, mais ils constituent un complément, en alternance avec les véritables leçons.
Par ailleurs, il est hautement recommandé de pratiquer chaque jour, ou tout au moins deux ou trois fois par semaine. Au début, on se contentera d’un petit quart d’heure ou d’une demi-heure par semaine, mais on devra progressivement y consacrer plus de temps.

Le meilleur moment reste traditionnellement la matinée ou, plus idéalement encore, le lever du soleil ; mais le coucher du soleil convient également très bien. Il faut, en tout cas, se fixer un moment de la journée et s’y tenir, sans pour autant s’imposer une précision helvétique quant à l’heure exacte. Enfin, quelle que soit l’heure, on s’interdira de faire son Yoga immédiatement après un repas.

On compte un minimum de quatre heures après un repas lourd, deux heures après un repas léger et une heure après une boisson ou un jus de fruit. Dernière précaution à prendre : en cas d’opération chirurgicale récente, ou de problèmes articulaires ou musculaires, il est indispensable d’en informer le professeur.
Information vidéo gratuite
http://mateo2.echosante.com/webrd/yoga-index/

Yoga123

100+ cours de yoga en vidéo
http://go.mateo1.neoaid.12.1tpefb2.com
Yoga Santé – Guérissez Vous Avec Le Yoga
Retrouvez -ENFIN- Votre Bonne Santé Grace A Votre Nouveau Guide Sur Le Yoga
http://go.mateo1.yannou974.59.1tpefb.com
Apprendre le Yoga à la maison
10 séances d’entrainement en vidéo pour apprendre le Yoga à la maison. Un corps fort et souple, une tête calme et détressée.
http://go.mateo1.fabienforme.22.1tpefb5.com
Santé – Guérissez Vous Avec Le Yoga
Retrouvez -ENFIN- Votre Bonne Santé Grace A Votre Nouveau Guide Sur Le Yoga Yoga
http://go.mateo1.yannou974.59.1tpefb.com

Amicalement
Wacquier Jean-Luc
http://yoga-meditation-spa.com/reussir/

Suivez nous
Recevez gratuitement 2 livrets pour apprendre à mieux négocier dans la vie courante
http://mateo1.global-universite.com/initiation-a-la-negociation/
http://vd55.com/5iO
Ps
la publicité sur Facebook n’était pas très fiable. J’ai trouvé plusieurs sites qui offraient des services Adwords, mais …
Je vous parle de mon expérience dans cette vidéo :
https://promety.com/webrd/traficempirego?aid=mateo

Promety For Life c’est comme Netflix !
Suivez ce lien pour découvrir Promety for Life
https://promety.com?aid=mateo
Suivez nous
http://jeanluc.investirgagnanten2018.com/

Soulagez le surmenage avec les huiles essentielles

https://yoga-meditation-spa.com/generations-patrimoine/
https://twitter.com/
https://www.facebook.com/
https://plus.google.com/
http://mateo.agence-presse.net/
http://mateo2.echosante.com
https://www.pinterest.fr/wacquierjeanluc/
https://www.linkedin.com/company/2669/
https://www.linkedin.com
https://www.instagram.com/wacquierjeanluc/
https://fr.pinterest.com/jeanlucwacquier/pins/
http://mateo.biznessmachine.com/

http://www.viadeo.com/

https://www.facebook.com/

https://twitter.com/

https://plus.google.com/

https://twitter.com/materix2010
http://reussir-sa-vie.over-blog.com/

http://meditation-relaxation-sante-vie.over-blog.com/
https://yoga-meditation-spa.com/meditation/
https://yoga-meditation-spa.com/yoga

https://yoga-meditation-spa.com/yoga

http://la-meditation-le-yoga-le-chi-com.over-blog.com/

https://yoga-meditation-spa.com/energie-corps/

https://yoga-meditation-spa.com/hypnose
http://yoga-meditation-spa.com/reussir/

https://yoga-meditation-spa.com/generations-patrimoine/

http://comment-gagner-plus.over-blog.com/
https://www.instagram.com/wacquierjeanluc/
https://www.pinterest.fr/jeanlucwacquier/
http://mateo.agence-presse.net/
https://www.linkedin.com/company/2669/